Le capital social, un outil utile à la société

Le capital social est un moyen de déterminer les pouvoirs des associés. Il va permettre de fixer leurs droits et leurs devoirs selon leurs apports. Sans le capital social les associés seraient moins concernés par le bon fonctionnement de la société, car ils auraient tendance à ne défendre que leurs intérêts personnels en oubliant le collectif des associés, qui conduit au bien de l’entreprise. Leurs droits sociaux impliquent de leur part une gestion précise, éclairée en ne négligeant pas les risques. S’ils ne participaient pas aux pertes, leur gestion serait plus risquée et plus hasardeuse car ils n’auraient pas en contre partie la peur de perdre leurs investissements. En ce sens on peut affirmer que le capital social est un « garde fou « .

Pour en revenir aux réflexions de LE CANNU sur le gage des créanciers, nous ne pouvons que lui donner raison. En effet, la protection des créanciers est illusoire une fois le capital entièrement libéré.

Pour répondre à la question posée par GUYON à savoir peut-on se passer du capital social ? , nous estimons qu’il serait difficile d’abandonner la notion. Le capital est un mode de financement utile de l’entreprise et l’accompagne tout au long de sa vie. Quant à penser de le remplacer par un autre mécanisme nous pousse donc à croire qu’il est utile.

PARLEANI parle d’un mythe du capital social, nous lui accordons le phénomène de désacralisation de la notion mais certainement pas sa désuétude. Quant à LE CANNU, parler de « l’hypocrisie du financement du capital social  » est erroné puisque dans la pratique le capital est reconnu pour son faible coût en tant que méthode de financement et pour bien d’autres avantages, que nous avons déjà énumérés.

Nous reconnaissons que le capital n’est pas le mode suprême de financement mais n’est pas pour autant l’ennemi de la gestion financière.

Article rédigé par Marie-Hélène GUILLEMIN et Nicolas GRAS


Information sur cet article

Marque-page social

Aucun commentaire pour «Le capital social, un outil utile à la société»